ECOLO
 
 
 
 
 
 
 
 
 

ECOLO Pont-à-Celles ne monte pas dans le train vers l'aéroport de Gosselies

Sur le plan global, le transport ferroviaire, mode très soutenable, est mis au service du transport aérien, très peu soutenable.
Le transport aérien, malgré les compagnies low cost, deviendra à court terme écologiquement et économiquement de plus en plus cher.
L'annonce toute récente de Ryanair, d'autre-part, visant à ouvrir plusieurs nouvelles liaisons à partir de Bruxelles, ne nous rassure pas.

En fait de priorités, on apprécierait que la SNCB vise plutôt le service rendu aux voyageurs : remédier aux retards de plus en plus fréquents, améliorer la sécurité et l'accueil autour des gares, rouvrir des anciennes lignes.

Sur le plan régional, nous constatons que, même avec Ryanair super-star, l'aéroport fonctionne bien avec les liaisons Bus – navette ; une gare n'est donc pas nécessaire à son développement.
De plus, une telle gare contrarierait les efforts de la ville de Charleroi pour attirer des visiteurs qui seront ainsi détournés.

L'étude TRITEL (p.66) a relevé les aspects socio-économique, utile et technique du projet, ainsi que ses impacts sur la circulation et l'aéropole. Elle conclut, à mots couverts, que le projet «raccordement ferroviaire de l'aéroport de Gosselies », tout en étant très cher, ne cadre pas avec la configuration des lieux.

Sur le plan local, enfin, la réalisation de ce projet et de sa « liaison ferroviaire », éventrerait Luttre, Viesville et Thiméon et provoquerait des dégâts inacceptables aux expropriés. Des agriculteurs perdraient également une partie de leurs terres vu que, jusqu'à présent, il n'y a pas de terres agricoles compensatoires prévues. Inacceptable pour une entité rurale.

La locale ECOLO de Pont-à-Celles renouvelle ainsi avec force son opposition à ce projet.

Nos interventions au conseil communal

Il existe d'autres façon de cultiver.  

Etre membre ou symatisant ?
Vous y avez parfois ou souvent pensé...
mais sans oser faire le premier pas.
Nous vous comprenons, ce fut comme ça pour beaucoup d'entre nous.
Rejoignez-nous maintenant, ce n'est qu'à un clic d'ici !
Nous serions ravis de vous accueillir :))
Contactez-nous, via mail
ou Cliquez ici et inscrivez-vous auprès de Ecolo fédéral.


Droit d'interpellation du conseil communal par les habitants


Ecolo Pont À Celles

Actu ECOLO
Remonter en haut de la page