ECOLO
 
 

Ecolo Pont-à-Celles s’oppose au projet de création d’une nouvelle ligne de chemin de fer entre Luttre et l’aéroport de Gosselies.

Nous nous opposons vigoureusement à la priorité donnée au projet de créer cette nouvelle ligne Luttre-Aéroport de Gosselies. En effet, nous estimons que la SNCB doit avoir d’autres préoccupations : investir pour régler les graves problèmes de sécurité sur le rail et pour atténuer les retards insupportables accumulés sur l’ensemble du réseau. De plus, améliorer l’accueil dans et autour des gares devrait être un de ses objectifs principaux.
Ce projet ne répond pas aux besoins actuels des usagers.

Ensuite, nous nous posons aussi des questions fondamentales quant à la création d’une ligne de chemin de fer vers l’aéroport. Celui-ci, bien qu’en expansion, dépend en grande partie de la présence de Ryanair. La direction de cette société a déjà, en plusieurs occasions, décidé brutalement d’abandonner certains sites. Un scénario de ce type à Gosselies hypothéquerait, pour de nombreuses années, la rentabilité de l’aéroport. 
Il faut considérer aussi que l’augmentation rapide du coût des produits pétroliers va, à l’avenir, rendre l’avion nettement moins attractif.

Mais notre détermination à lutter contre ce projet se base surtout sur le tracé inacceptable qui est prévu. Il éventre littéralement la rue du Cheval Blanc et le bout de la rue de la Briqueterie à Luttre, la chaussée de Nivelles à Viesville et à Thiméon. 
Il est étonnant qu’il n’ait pas été tenu compte des alternatives permettant de réaliser un tracé qui éviterait aussi bien les habitations de Luttre que celles de Viesville et de Thiméon.
Le maintien d’une zone de réservation le long de l’avenue de la Gare et de la rue de Pont-à-Celles est tout à fait inutile.

En outre, aucune superficie de terre agricole compensatoire n’est, jusqu’à présent, proposée aux agriculteurs touchés par ce projet qui modifierait le plan de secteur.
S’il devait se concrétiser, il faudrait donc le revoir intégralement.

Pour nous, d’autres investissements sont prioritaires à Pont-à-Celles.
Premièrement, l’aménagement d’un nouveau parking sécurisé à proximité de la gare (côté arsenal).
Ensuite, la construction d’une passerelle reliant ce parking à la gare et la sécurisation du parking existant.
Enfin, il faudra consacrer les moyens nécessaires à l’amélioration des abords de la gare (bâtiments à l’abandon) et à l’accueil dans celle-ci.
Nous serons également attentifs à la qualité de la desserte de la gare de Luttre (maintien de l’ensemble des trains IC) et des points d’arrêt de Pont-à-Celles et d’Obaix-Buzet (augmentation du nombre de trains).

Nos interventions au conseil communal

Il existe d'autres façon de cultiver.  

Etre membre ou symatisant ?
Vous y avez parfois ou souvent pensé...
mais sans oser faire le premier pas.
Nous vous comprenons, ce fut comme ça pour beaucoup d'entre nous.
Rejoignez-nous maintenant, ce n'est qu'à un clic d'ici !
Nous serions ravis de vous accueillir :))
Contactez-nous, via mail
ou Cliquez ici et inscrivez-vous auprès de Ecolo fédéral.


Droit d'interpellation du conseil communal par les habitants


Ecolo Pont À Celles

Actu ECOLO
Remonter en haut de la page